Câmara de Comércio França Brasil

Actualités
  1. CCFB
  2. Actualités
  3. Le Ministre des Mines et de l'Energie défend la croissance du secteur

Le Ministre des Mines et de l'Energie défend la croissance du secteur

Des entrepreneurs français et brésiliens se sont réunis le 17 août à São Paulo, lors d’un déjeuner organisé par la Chambre de commerce France-Brésil (CCIFB-SP), à la Maison Saint-Gobain, pour discuter des défis et opportunités d’investissements dans le secteur de l’énergie, pétrole et gaz. « Nous sommes optimistes quant aux progrès que le pays pourrait rencontrer dans les prochaines années et notre industrie est prête pour cette reprise », a déclaré Thierry Fournier, président de la CCIFB-SP.

Selon Fernando Coelho Filho, ministre des Mines et de l’Énergie, le secteur de l’électricité doit changer pour connaître un développement durable à long terme. « Ou nous réorganisons le secteur, ou il ne tiendra que deux ou trois ans de plus », a-t-il déclaré. « Nous avons établi un planning de discussions avec de nombreux hommes d’affaires du secteur et toutes les parties concernées afin que la consultation publique sur les changements se termine ce mois-ci et aille au congrès en septembre » a-t-il déclaré.

Un autre point saillant du ministre aura été le RenovaBio, un programme du gouvernement fédéral visant à étendre la production de biocarburants en fonction de la prévisibilité et de la durabilité environnementale et sociale. « Je n’ai jamais vu un programme qui a généré un tel consensus. Tous les agents impliqués sont alignés et personne ne s’y oppose » a-t-il souligné. « Avec une prévision pour 2030, l’initiative pourrait être considérée comme un nouveau cadre réglementaire qui est à l’étude à la Maison Civile », a-t-il expliqué.

Selon le ministre, le gouvernement pourra vendre aux enchères au premier semestre de 2018 le droit d’exploiter l’excès de pétrole de la « Cessão Onerosa », contrat entre le gouvernement fédéral et Petrobras pour l’exploration de 5 milliards de barils de pétrole sans enchère. « La vente aux enchères peut se produire si l’impasse dans la renégociation du contrat pour la « Cessão Onerosa » de droits à Petrobras est résolue d’ici la fin de cette année », a déclaré Coelho Filho. « Tout d’abord, nous devons conclure cela avec Petrobras. Si nous résolvons cela d’ici la fin de l’année, rien ne nous empêche de le faire au début de l’année prochaine », a-t-il conclu.

São Paulo

Retour à la liste